Dossier généalogique de la famille GUBERNATIS de Saint-Martin-Vésubie

Dossier généalogique de la famille GUBERNATIS de Saint-Martin-Vésubie

Saint-Martin-Vésubie

Dossier généalogique de la famille GUBERNATIS (De)

par
GILI Eric
Professeur d’Histoire Géographie au Collège de la Vésubie
Chandolent@gmail.com

 

Les généalogies proposées sont des compositions réalisées à partir des données sources des registres de catholicité et d’État Civil croisées avec d’autres documents de natures différentes (actes notariées, archives familiales, bibliographie…). Elles comportent sans doute de nombreuses imperfections et peuvent être mises à jour selon les informations recueillies. Les propositions collaboratives ne seront intégrées dans le présent dossier généalogique qu’après vérification. Pour cela, s’adresser à l’auteur.

Retrouver la contextualisation de ces informations dans l’ouvrage d’Éric Gili Dans l’Ordre des choses. Saint-Martin-Vésubie au temps des notables (XVIe-XIXe s) vendu au bénéfice de l’Association AMONT (http://amontcev.free.fr/dans-lordre-des-choses.htm)

 

 

1 Donat, ?° à Sospel , gouverneur de Barcelonnette en 1572, 2ème Consul de Nice en 1592
x 1565 GALLEAN Lucrèce de Châteauneuf
a. Jean Baptiste, combattant à Lépante, 1er Consul de Nice en 1618 et 1628, + 1630
x 1592 ISNARDI Dorothée, d’André et CHABAUD Jeanne de Peillon
A. Fabio, Docteur ès Lois, assesseur en 1628, chanoine de la cathédrale de Nice, Commandeur de la
Madone de Fenestre
B. Donat
x VIVALDI Anne Marie, d’Alexandre de Mondovi, Général d’Artillerie du Château de Nice et du
Comté, 1er Gentihomme de la Chambre et Chevalier Grand Croix de l’Ordre des Saints Maurice et
Lazare
1° Jean Baptiste, Docteur ès Lois, protonotaire apostolique, Prieur Commendataire de Saint-Blaise
en 1662 et de Notre-Dame des Prés de Levens
2° Jérôme Marcel, ° 1633 à Nice, + 1713 à Turin, Juge de Nice en 1655, Sénateur en 1661,
Deuxième Président du Sénat de Nice, Ambassadeur à Madrid, Lisbonne et Rome, Chevalier de
Savoie en 1713, Coseigneur de Castellar en 1661, Comte de Bonson en 1685, Commandeur de
Saint-Gervais de Sospel, Commandeur de l’Ordre des Saints Maurice et Lazare, Comte de
Saint-Martin en 1684, révoqué la même année
x 1656 Lucrèce-Marie de VINTIMILLE, de François seigneur d’Aurigo et ISNARDI Paule de
Gorbio
1) Jean Baptiste, ambassadeur à Rome, relève le nom de VINTIMILLE, sénateur de Nice
en 1700, Comte de Bonson, Commandeur de Saint-Gervais
x /10/1689 (2° cons.) Paule Marie de VINTIMILLE, de Roger seigneur d’Aurigo,
de Cenova et Lavina et Anne Marie des marquis de Ceva
1- Jérôme Marcel, Chevalier de Saint-Jean de Jérusalem ou de Malte
2- Horace, Chevalier de Saint-Jean de Jérusalem ou de Malte
3- Honoré Roger, Prieur de Saint-Blaise et de Notre-Dame des Près en 1717, succède à son
frère Antoine Gaétan en 1735, 1er Consul de Nice en 1747 et 1756, + 1774, teste en 1763
4- Antoine Gaétan, Comte de Bonson, Seigneur d’Aurigo, de Cenova et de Lavina,
Commandeur de Saint-Gervais, + 23/7/1735
x 1723 DAL POZZO Constance, d’Alexandre François comte de Pern et PORTANIER
Marie Dorothée de Sainte-Marguerite
1* Rose Marie,
x 1741, dotée le 19/7/1735, CAYS Charles François, Comte et chevalier de Gilette


Anthroponymie : 1702
F° 221 De GUBERNATIS Claude fù Jean, Capitaine, fù autre Capitaine
F° 222 De GUBERNATIS André, fù Jean Baptiste
F° 224 - De GUBERNATIS Pierre Antoine, fù Capitaine Nicolas

Anthroponymie : 1760
GUBERNATIS
eredi Pietro 211

Sig. Capitaine Nicolas de GUBERNATIS fù Cap. Jean, et la Sig. Blanca Maria MARTINI de Châteauneuf, Jean Matteo, Pierre Antoine et Jean Baptiste, et Camille leurs enfants



Série des Notaires
1661 – deux actes d’inventaires du Capitaine De GUBERNATIS
1661 – quittance du Capitaine De GUBERNATIS
1687 – Jean Baptiste De GUBERNATIS vend des biens au nom de ses enfants André, Jean et Jean Baptistea, et d’Elisabeth son épouse
1691 – deux ventes de Jean Baptiste De GUBERNATIS, père, André, Jean Baptiste et Jean (+) ses fils
1692 - - Reconnaissance emphytéotique pour les Capitaines Nicolas et Claude, frères, fù Capitaine Jean De GUBERNATIS
1692 - Sig. André GUBERNATIS avec Sig Jean Baptiste son père et ses autres frères, vendent une part d’héritage de sa mère fù Nob. Elisabeth MARTIN et de son oncle maternel le RP Honoré MARTIN
1692 – Reconnaissance de dette du Nob. André De GUBERNATIS
1692 – Sig. Jean Baptiste De GUBERNATIS fù Sig. Cap° Jean, pour lui et son fils Nob. Jean Baptiste pour sa portion de maison également obtenu par les Nob.André et aux autres Nob. Jean et Joseph ses autres fils de l’héritage du RP Dom Jean André AIRAUDI
1693 - Nob. André De GUBERNATIS de Jean Baptiste vend sa part de maison héritage du RP AIRAUDI
1693 - Echange entre Sig. Jean Baptiste De GUBERNATIS fù Sig. Cap° Jean et Jean Ludovic MARTINO fù Claude
1693 - M° Jean Ludovic MARTIN fù Claude vend à AYRAUD le champ acquis de Jean Baptiste De GUBERNATIS, ce dernier témoins de l’acte Sig. Jean Baptiste De GUBERNATIS fù Cap° Jean
1693 - Sig. Jean Mathieu De GUBERNATIS et Nob. Pierre Honoré AYRAUDI
1694 - Testament de Nob. Pierre Honoré AYRAUDI fù Nob. Jean
Nob. Marie sa mère ; Nob. Claudine son épouse ; Jean Ludovic son fils, et Angela, Elisabeth, Catherine et Camille ses filles ; Ludovic son frère. Témoins André RAIBERTI, Jean Mathieu De GUBERNATIS et Jean Jacques RAIBERTI
1694 - f° 121 – Achat de Jean Ludovic MARTIN fù Claude des Sig. Jean Baptiste De GUBERNATIS de fù Sig. Cap° Jean et de son fils Jean Baptiste
1694 - f° 130 v° - Achat de M° François MATTEUDO fù Jean à Sig Jean Baptistet De GUBERNATIS fù Cap. Jean
1694 – Jean Mathieu De GUBERNATIS témoins d’un acte d’achat de Jean Baptiste AIRAUD fù Jean
1694 - Vente du Sig. Cap° Nicolas De GUBERNATIS fù Sig. Cap° Jean et son épouse la Sig. Blanche Marie fù Sig. Charles MARTINI de Châteauneuf au Sig. Pierre GUIGONI du fù Nobil Jean André de Venanson

1758 - Quittance pour Ludovic André De GUBERNATIS à Marie DRAGHI veuve INGIGLIARDI.
1759 - Constitution de dot pour Marie Marguerite INGIGLIARDA femme de Ludovico Andrea GUBERNATIS.



Registres de mariages
2 août 1689 - Joanne Baptistam De GUBERNATIS & Ludovicam BAILE d’Andrea
Témoins Adm. Rev. D. Carolo INGIGLIARDO et l’avocat Joanne Baptista CAGNOLO mon frère

2 mai 1690 - Joannem Andram MARTINUM d’Antonij & Ludovicam Mariam BALDONI de Francisci
Témoins Ludovico AYRAUDO fù Gabrielis et Andrea De GUBERNATIS

15 septembre 1692 - Joannem Baptista INGIGLIARDU de Joseph & Mariam CASONI de Bartholomei
Témoins D. Joseph CAGNOLO médico et Joanne Mathéo De GUBERNATIS, du Capitaine Nicola

11 mai 1693, 2ème jour de la Pentecôte - Andrea DE GUBERNATIS, de D. Joannis Baptista & Mariam MATTEUDI de Stephani Coni
Témoins D. Petro INGIGLIARDO et Joanne Ludovico MAISSA vice curé

26 juillet 1703 - Petrum Antonium RAIBERTI fù D. Gasparis - & D. Elisabeth GUBERNATIS de D. Cap° Claudi 3° et 4° consanguinité
Témoins Rd° D. Carolo INGIGLIARDO et Joanne Paulo INGILIARDO

10 février 1710 - Joanne Paulum DOBIS de Joannis Ludovico & Camillam de GUBERNATIS fù D. Cap° Nicolai
Témoins R. D. Honorato FABRIJ et Joanne Francisco ASTRIA

20 août 1711 - E. Petrum ARNOLPHIS fù Petri et Clara & D. Theresiam FABRI fù Joseph et Honroata BREMONDO
Témoins D. Claudio de GUBERNATIS et D. Joanne Baptista VELIO

6 mai 1736 - Joannem Petrum GUBERNATIS fù Andrea & Catharinetam GILETAM fù Honorati
Témoins Joanne Jacobo RAIBERTI et Bartolomeo AIRAUDO

13 novembre 1748 - D. Joannem Paulum RAINALDI de Joannis Ludivico de Belvédère, vf d’Anna Maria Ludovica GUBERNATIS & D. Annam Franciscam AUDAM vve Medici Joannis Andrea BALDONIS
Joannis CANGOLUS Comendator et parochus
Témoins Joanne CAGNOLO meo nepote ex fratre et D. Pietro Ludovico BOCIONO

25 avril 1759 - Ludovico Andream GUBERNATIS fù Bartolomeo & Margaritam INGIGLIARDAM de Cypriani
Témoins Josepho MARTINO d’Andrea et Ludovico MARTINO fù Joanne Petri

10 mai 1768 - Andrea GUBERNATIS Lebré vf Margarita INGIGLIARDI & Joanna Maria RICOLVA fù Honorati
Témoins Ludovico MARTIN et D. Baptista CAGNOLI

27 mars (?) 1781 - Joannis Baptista MATTEUDO Bada fù Bartolomei & Maria Catharina GUBERNATIS fù Petri 3 et 4° consanguinité et affinité
Témoins Bartolomeo AIRAUDO et Petro MAISSA

30 novembre 1786 - Joannes Battista MATTEUDUS fù Bartolomeo vf Catharina GUBERNATIS & Maria GHIBERT de Petri Novo, tous de ce lieu 3 et 4° consanguinité et affinité
Témoins Petro et Joanne Battista MILA frères


1. Jean Baptiste
x 2/8/1689 à SM BAILE Ludovique, d’André


2. Jean (+ av. 1692), capitaine
x
2.1. Claude (connu en 1692 et 1711), capitaine
2.1.1. Elisabeth
x 26/7/1703 à SM Pierre Antoine RAIBERTI de fù Gaspar
2.2. Nicolas (connu en 1692 et 1702), capitaine
x MARTINI Blanche Marie de Châteauneuf, de Charles
2.2.1. Jean Mathieu (connu en 1692)
2.2.2. Pierre Antoine
2.2.3. Jean Baptiste
2.2.4. Camille
x 10/2/1710 à SM Jean Paul DOBIS de Jean Ludovic
2.3 Jean Baptiste (connu en 16871 et + av. 1702)
x MARTIN Elisabeth
2.3.1.André (connu en 1690 et 1702)
x 11/5/1693 à SM MATTEUDI Marie, de Stéphane Coni
2.3.1.1. Jean Pïerre (+ av. 1781)
x 6/5/1736 à SM GILETTA Catherine fù Honoré
2.3.1.1.1. Marie Catherine
x 27/3/1781 à SM MATTEUDI Jean Baptiste Bada fù Barthélémy
2.3.2 Jean Baptiste (connu en 1691)
2.3.3. Jean (+ av. 1691)


3. Nicolas (+ av. 1702), capitaine
x
3.1. Pierre Antoine


4. Barthélémy
x
4.3. Ludovic André Lébré
x (1) 25/4/1759 à SM (dot) INGIGLAIRDI Marie Marguerite de Ciprien
x (2) 10/5/1768 à SM RICOLVA Jeanne Marie fù Honoré

 


Source Lazare RAIBERTI


Jérôme Marcel, président du Sénat de Nice, ambassadeur du duc de Savoie près des Cours de Madrid puis de Lisbonne, puis grand chancelier, écrivain-juriste qui avait réfuté lors de sa légation à Rome une réfutation des prétentions de la cour pontificale en matière de bénéfices, dont la collation et les dispenses, appartenant à la Cour de Savoie pour ce qui concernait leurs domaines étaient méconnues par la Cour de Rome et la commission des Cardinaux.
Il fondait ses droits au titre comtal sur les droits emphytéotiques achetés aux RAIBERTI en 1604. Il se fit céder par le grand chancelier, le marquis de Saint-Thomas, les créances ducales sur la commune de Saint-Martin pour arrérages de droit de gabelle et de redevances. Elles lui permirent d'obtenir des patentes ducales (16 mars 1684) qui le faisaient comte de Saint-Martin : "de toute force de juridiction, haute, moyenne et basse main, mixte et entière puissance de couteau, pourvoir aux officiers de justice, faire dresser fourches, pour l'exécution d'icelle" (peine de mort).

La communauté réagit par la réunion du Parlement général. Le Conseil nomma mandataires généraux Jérôme Marcel RAIBERTI et Jean Baptiste CAGNOLI, docteurs en lois, pour se porter devant la Cour de Turin et présenter une réclamation au Prince, introduire un procès formel devant la Cour des Comptes contre le Président De GUBERNATIS, pour obtenir la révocation de l'inféodation, en soldant au président De GUBERNATIS toute créance avancée contre la commune et les hommes, afin de détruire son prétexte.

LR - opposition acharnée du Président qui fit jouer toute son influence auprès de ses nombreuses amitiés près des ministres.

Le Prince révoqua les Patente par l'Edit du 30 octobre 1684, renouvelant par le même la promesse de non inféodation.
Le mot historique : Me car President, i habitant de San Martin a veulo nen ti, a veulo mi.

 

La famille De GUBERNATIS était venue s'installer à Saint-Martin à la suite de l'ouverture de la route Paganino, en 1434. Ils avaient eu la charge importante et lucrative d'entrepreneur des sels (à ne pas confondre avec les gabeliers), étant chargés du dernier passage des convois à travers les Alpes, par le col de Fenestres et les autres passages, allant ou venant du Piémont jusqu'à Nice.

Testament de Nicolas De GUBERNATIS fù Jean (1544)
lègue à ses enfants des créances sur les Gabelleurs : magna summa pecuniorum de qua
negotiatus fuit cum magnificis dominis gabellatoribus

La famille devint grand propriétaire à SM, fit bâtir une maison sur la place (laquelle ?) qui conserve encore des traces d'habitation riche, puis fit bâtir au pied de l'élévation où est l'église une grande maison de pierre de taille avec trois vastes portiques.

Essendo passato a San Marino l'anno 1671, mi fu colà indicato una casa isolata, separata dalle altre di quel luogo, fabbricata sontuosamente in forma di palazzo et mi fu detto quella esser la casa antica delli Signori Gubernatis.
Il che mi diede causa di considerarla più particolarmente et rimarcai che sopra la porta civile della medesima qual resta al di sotto dei portici di esso palazzo vi erano le armi et insegne della famiglia Gubernatis che consistono et soo formate di alcune croci alla forma di quelle che portano li signori Cavalieri di questa sacra religione dei Santi maurizio et Lazzaro et al veder dette armi ed edificio molto antico et fabbricato magnificamente argomentai che detta famiglia mentre habitava colà fosse ragguardevole et cospicua.
A l'occasion du voyage du comte Charles Badat, du chevalier baron de Coarazza, de l'avocat Jean François Lisio à la Cour des Comptes pour témoigner de l'honorabilité de la famille De Gubernatis à la suite de la demande du Comte Jérôme Marcel pour l'admission de son fils François Joseph dans l'ordre des Saints Maurice et Lazare (1671)


En 1881, le professeur Ange De Gubernatis, professeur de Langues orientales à Rome, obtient des lettres patentes (29 mai) relevant le titre comtal de sa famille, portant les mêmes armoiries, et y rajoutant la devise Petrum decus calamo resumpsi

La famille acquis le patronat de la chapelle du Rosaire, dans la paroissiale, que Nicolas De Gubernatis embelli, et dans laquelle fut institué la chapelle de Saint-Roch.
Nicolas et Jean De Gubernatis firent plusieurs legs à la chapelle Saint-Sébastien.

 

Dossier généalogique de la famille GUBERNATIS de Saint-Martin-Vésubie en pdf

  • Nom du fichier : Gili eric dossier genealogique de la famille de gubernatis de saint martin vesubie
  • Taille : 29.44 Ko
yes /

Télécharger

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×