Charles Flaminius Raiberti, archiviste du Roi

Nomination de Charles Flaminius Raiberti, de Saint-Martin, archiviste du Roi

La montagne niçoise a, dit-on, peuplé Nice. De fait, de nombreux Niçois possèdent encore aujourd’hui des racines dans nos villages. Inversement, de nombreuses rues niçoises portent le nom des familles notables du Haut Pays. Les mouvements de famille ont été nombreux durant des siècles, au gré des mariages, des migrations économiques, des relations commerciales, de choix lignagers… C’est le cas de la famille Raiberti, déjà présente à Saint-Martin-Vésubie à la fin du Moyen Age. La souche de Louis, notaire au village, essaime à Nice au début du XVIIe s. Trajectoires sociales, son fils Louis est avocat au Sénat de Nice. Son petit-fils Jérôme-Marcel est Conservateur du Tabellion du Comté (regroupant les notaires). Son arrière-petit-fils, Jean-Louis, devient même secrétaire d’État aux Affaires Intérieures et Régent de Sardaigne. Autant dire le second personnage de l’État. Le fils de ce dernier, Charles-Flaminius, reste dans la proximité royale. Il est nommé régent du secrétariat d’État aux Affaires Étrangères, avant de recevoir du roi le titre de président et de surintentant des archives royales, charge enregistrées par le Sénat de Turin le 30 avril 1782. Il n’eut pas le temps de profiter de sa charge, mourant le lendemain. Ses cousins, restés au village, outre les titres sociaux prestigieux de notaires, médecins, avocats… tenaient les charges politiques et sociales municipales, celles de syndics, conseillers, mais aussi recteurs des chapelles, des confréries. Ils participaient enfin au développement économique du village en tenant les adjudications principales, des fours, moulins mais surtout des pâturages et des coupes de bois, seuls ou en consortium, sources d’enrichissement certain. L’ensemble de ces activités ne se faisaient pourtant jamais au détriment des liens familiaux, entretenus régulièrement, soulignant la complexité des relations sociales de la société d’Ancien Régime.

Ajouter un commentaire